Formation affaires publiques et lobbying: tout ce qu’il faut savoir en 2020

Guide des meilleurs masters et formations en affaires publiques et en lobbying.

De plus en plus d’écoles et d’universités proposent des masters en lobbying ou en affaires publiques. Il est parfois dur de s’y retrouver. Cet article recense les différentes formations en lobbying, affaires publiques et plaidoyer. Vous trouverez également des témoignages critiques d’anciens élèves devenus lobbyistes ou responsable de plaidoyer.

Attention, il ne s’agit pas d’un classement, ni de vérités absolues. Pour en savoir plus sur le lobbying, n’hésitez pas à lire mon article sur la définition du lobbying.

Comment devenir lobbyiste ?

C’est probablement la question que l’on me pause le plus souvent:  » Comment devient-on lobbyiste ?  »

En France, la voie royale consiste clairement à passer par le master affaires publiques de Science Po Paris, ou, a défaut, par un IEP de province.

Pour ceux qui n’auraient pas la chance de passer par Sciences Po, le droit et le journalisme sont d’excellentes façon d’arriver au lobbying.

Il existe aussi de très bons Masters en affaires publiques à Dauphine, la Sorbonne et à Assas.

Une fois les études terminées, un stage, une alternance ou une première expérience auprès d’un parlementaire est presque toujours obligatoire. C’est à ce moment-là qu’on apprend les vraies ficelles du métier.

Il n’est pas nécessaire d’avoir été collaborateur parlementaire pour être lobbyiste même s’il s’agit souvent d’un plus.

Pourquoi faire un master en affaires publiques ?

Faire un master en affaires publique n’est pas une condition sine qua none pour devenir responsable affaires publiques ou du plaidoyer d’un grand groupe ou d’une ONG.

Ceci étant dit, une bonne formation en affaires publiques vous permettra notamment de:

  1. Mieux comprendre le processus législatif en France et en Europe ;
  2. Apprendre à réaliser des cartographies et identifier vos parties prenantes clefs ;
  3. Mettre en place une veille pertinente ;
  4. Comprendre et maîtriser les différents agendas législatifs ;
  5. Maîtriser certains pré-requis en lien avec le registre de transparence de l’UE et la HATVP.
  6. Disposer d’outils et de méthodes afin de structurer votre travail et votre discours.
  7. Inclure une partie sur les relations presses et l’influence au sens large.

Vous devrez maîtriser toutes ces choses si vous souhaitez être efficace dans votre approcher du métier de lobbyiste.

Les meilleurs formations pour devenir lobbyiste

Cet article n’est pas un classement des meilleurs masters en lobbying. Vous trouverez simplement une liste de masters disposant d’un enseignement de qualité et permettant une entrée rapide sur le marché du travail.

Nota bene: nous n’aborderons pas les questions liées aux procédures d’admission de ces masters.

Les masters « politiques publiques » et « affaires européennes » de Science Po Paris

Ces deux masters offrent une formation à l’intersection des secteurs public et privé ainsi que des organisations locales, nationales, européennes et internationales.

La processus d’admission, la qualité des cours et des intervenants font que les étudiants issus de ces masters arrivent généralement sur le marché du travail avec un solide bagage politique et un esprit de synthèse affuté.

Le prestige de cette grande école est également apprécié par les recruteurs.

Autre point positif, Science Po dispose d’un portail regroupant des offres de stages qui ne sont généralement pas publiées ailleurs.

Récapitulatif sur masters politiques publiques et affaires européennes de Science Po

Coût annuel de la formation : entre 0 € à 14 700 € en fonction des revenus du foyer fiscal.
Stage/alternance: stages intégrés au cursus.
Durée de la formation: 2 ans.
Plus d’information sur le site internet de Science Po.

Le Master Mention Etudes européennes et internationales de Sciences Po Strasbourg Parcours Politiques européennes et affaires publiques

D’une manière générale, les IEP de province (Lille, Lyon, Bordeaux, Rennes, etc) proposent tous des parcours affaires publiques et affaires européennes offrant de nombreux débouchés. Il s’agit selon moi de la voie royale pour faire du lobbying après Science Po Paris.

Je me permet un cependant un petit zoom sur le master en études européennes dispensé à Science Po Strasbourg. En raison de sa proximité avec les institutions européennes, il est plus facile pour les étudiants de trouver des stages.

Récapitulatif le master études européennes et internationales de l’IEP de Strasbourg

Coût annuel de la formation: de 0 à 2343€.
Stage/alternance: stages intégrés au cursus.
Durée de la formation: 2 ans.
Plus d’information sur le site de Science Po Strasbourg.

Liste des IEP et des Sciences Po de régions

Si vous souhaitez vous renseigner sur les masters affaires publiques / affaires européennes des autres IEP, cette liste vous sera utile:

Le master Droit du plaidoyer et affaires publiques de Paris Dauphine

La première année de ce master est une année de droit public. Disposer d’un solide bagage juridique n’est pas nécessaire pour faire du lobbying, il s’agit cependant d’un véritable plus pour comprendre le processus législatif et écrire des amendements.

En deuxième année, grâce à des mises en situation pédagogiques variées (cours, études de cas, projets collectifs, interventions de professionnels du lobbying, etc.), la formation offre un enseignement pratique de qualité.

Le master permet également aux étudiants de faire de l’alternance. Idéal pour une entrée en douceur sur le marché du travail.

Récapitulatif le master droit du plaidoyer et affaires publiques de Paris Dauphine.

Coût annuel de la formation: aux alentours de 250€.
Stage/alternance: master en alternance
Durée de la formation: 2 ans.
Plus d’information sur le site de Paris-Dauphine.

Le master en études européennes de l’institut d’études européennes de Bruxelles

Pour ceux particulièrement attirés par le lobbying européen, l’institut d’études européennes de Bruxelles propose un master en affaires européennes. Ce dernier permet d’appréhender les enjeux de la construction européenne et du processus législatif européen.

Fondé en 1963 au sein de l’Université Libre de Bruxelles, l’Institut d’études européennes, est le plus ancien institut de recherche et d’enseignement sur la construction européenne.

De nombreux fonctionnaires européens et lobbyistes sont passés par l’Institut d’études européennes. Cela facilite grandement la recherche de stages et le chitchat en rendez-vous.

Pour la petite histoire, Pedro Sanchez, l’actuel chef du gouvernement espagnol et Dimitris Avramopoulos, l’ancien Commissaire européen à la migration, ont fait leurs études à l’IEE.

L’institut d’études européennes de Bruxelles ouvre parfois (souvent) les portes du College of Europe.

Récapitulatif le master études européennes de l’IEE

Coût annuel de la formation: aux alentours de 800€.
Stage/alternance: stages intégrés au cursus.
Durée de la formation: 2 ans.
Plus d’information sur le site de l’IEE.

La master affaires publiques de l’Institut Catholique de Paris

Ce master permet à des étudiants de se former concrètement aux fonctions professionnelles de participation à la décision politique et à l’action collective. Autrement dit, au lobbying.

La promotion est généralement réduite à 30 étudiants, ce qui facilite les interactions avec les professeurs et les intervenants.

Les enseignements se font généralement sous forme de conférences de méthodes (entrainements à l’exposé, au débat, à la rédaction de note, à l’élaboration d’argumentaires etc) et de nombreux cours sont dispensés en anglais.

En 2018, 80 % des diplômés avait trouvé un poste 15 mois après l’obtention du diplôme.

Récapitulatif sur le master affaires publiques de l’Institut Catholique de Paris

Coût annuel de la formation: entre 3 710 € et 6 650€.
Stage/alternance: stage de 3 mois obligatoire en M2.
Durée de la formation: 2 ans.
Plus d’information sur le site de l’ICP.

Devenir lobbyiste le récapitulatif

  1. Avoir un certain sens de l’empathie et beaucoup d’énergie.
  2. Étudier le droit, le journaliste ou les sciences politiques en France où à l’étranger.
  3. Réaliser un stage auprès d’un élu ou dans une administration publique.
  4. Définir dans quel secteur l’on souhaite travailler: public, privé, ESS, ONG, etc..
  5. Trouver le job de ses rêves en affaires publiques, en plaidoyer ou en lobbying !

Laisser un commentaire